En Résumé  Plan du Site  Les Auteurs  La Rédaction  Lettre d'information  Contact
Accueil  Chronologie



MERCREDI 24 MARS 2004
Chronologie 1901-1910
par Louis Yvert

« C’est par rapport à cette Histoire, suite d’épisodes fugaces qui s’enchaînent parallèlement à ceux de ma vie, que je tiens à me situer et à elle que je veux - au moins par mon travail, construction sans chair s’il n’est doué expressément d’une actualité - intégrer, si possible, ma propre fugacité. » Le Ruban au cou d’Olympia.
« Mon double vœu : que l’événement devienne écrit. Et que l’écrit soit événement. » Journal, 4 novembre 1979
1901
Samedi 20 avril. Julien Michel Leiris (...)


Lire la suite

 

 

MARDI 23 MARS 2004
Chronologie 1911-1920
par Louis Yvert

1911
Max Jacob : Saint Matorel, illustré par Picasso (Kahnweiler éditeur). 3 mars. Naissance de Madeleine Jannet (1911-1966), fille de Juliette et Gustave Jannet. Michel est écœuré à la vue du bébé. Il ne représente plus la dernière génération et a la « révélation du vieillissement ». Il en gardera aussi le dégoût des femmes enceintes et des nouveau-nés. 13 juin. Création par les Ballets russes, au Châtelet, de Petrouchka, musique d’Igor Stravinski, argument de Stravinski et (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1921-1930
par Louis Yvert

1921
Blaise Cendrars : Anthologie nègre. « Plus qu’un livre, c’est un acte », dira Leiris. Max Jacob : Le Laboratoire central. Jean Paulhan : Jacob Cow le pirate ou Si les mots sont des signes. Leiris commence à écrire véritablement, mais « faute de mieux » et « sans projet ». Il n’a pas de vocation d’écrivain et la littérature ne représente pour lui que « l’unique but valant [son] application suivie, après la négation du reste ». Fin février. Chez une (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1931-1940
par Louis Yvert

1931
Bataille : L’Anus solaire, illustré par André Masson (Éditions de la galerie Simon). Janvier. Avec l’appui de G. H. Rivière, sous-directeur du musée d’Ethnographie du Trocadéro depuis 1929, Leiris est officiellement recruté par Marcel Griaule en tant qu’homme de lettres et étudiant en ethnologie pour être secrétaire-archiviste de la Mission ethnographique et linguistique Dakar-Djibouti. Il est prévu que, durant la mission, il enquêtera sur les sociétés d’enfants, les sociétés (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1941-1950
par Louis Yvert

1941
Damia (1889-1978), « ensorceleuse aux célèbres bras blancs » chante Un Souvenir (« c’est l’image d’un rêve »). Leiris ne publie aucun texte au cours de l’année. Fin janvier, il refuse de collaborer à une revue dirigée par Georges Pelorson (né en 1909), revue « qui se présente comme devant, plus ou moins, être l’origine d’une association elle-même, plus ou moins, patronnée par le ministère de la Jeunesse du gouvernement de Vichy. [...] Il n’est pas question pour moi (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1951-1960
par Louis Yvert

1951
15 mars. Achevé d’imprimer de Race et civilisation, publié par l’Unesco dans la collection « La Question raciale devant la science moderne » créée et dirigée par Alfred Métraux. 19 mars. Assiste à Naples à une représentation de La Fanciulla del West. Dès lors, il éprouve « une vraie passion pour la musique de Puccini », musicien « si longtemps méprisé par les gens de goût, en France tout au moins » et dont il avait lui-même qualifié La Tosca d’« ordure » dans L’Âge d’homme.  (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1961-1970
par Louis Yvert

1961
Giacometti : Portrait de Michel Leiris, dessin à l’encre. Leiris rencontre Edmond Jabès par l’intermédiaire de Maurice Nadeau. La galerie Louise Leiris est constituée en S.A.R.L. dont le capital est détenu par Louise et Michel Leiris, Kahnweiler et Maurice Jardot. En 1971, la première en détiendra 81,8 %, le second 14,5, les deux autres 3,7. La galerie est une affaire prospère qui, en 1970, sera le 444e exportateur français, entre les Éditions Larousse et (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1971-1980
par Louis Yvert

1971
27 janvier. À la suite d’incidents survenus à Fort-de-France, Leiris préside une conférence de presse sur la situation aux Antilles. 20 avril. Mis à la retraite du C.N.R.S., il continue de venir à son bureau du musée de l’Homme, laissé à sa disposition. Mai. Lettre de protestation à Fidel Castro signée par des intellectuels européens et américains ayant soutenu la révolution cubaine (dont Leiris), suite à l’arrestation du poète cubain Heberto Padilla (1932-2000) le 20 mars (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1981-1990
par Louis Yvert

1981
Numéro consacré à Leiris de la revue italienne Il Verri, Mantova, 1980 (publié en janvier 1981), comprenant des fragments en français du Ruban au cou d’Olympia. À l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire : Autour de Michel Leiris, numéro de L’Ire des vents, printemps 1981, comprenant également des fragments du Ruban au cou d’Olympia. Raymond Queneau : Contes et propos, recueil posthume préfacé par Leiris. Fin juillet - août. Séjour à Merligen. 9 septembre. (...)


Lire la suite

 

 

2004
Chronologie 1991-2003
par Louis Yvert

1991-2003
Publication posthume de :
La Course de taureaux (Francis Marmande éd., Éditions Fourbis, 1991), Operratiques (Jean Jamin éd., P.O.L., 1992), Journal 1922-1989 (Jean Jamin éd., Gallimard, 1992), L’Évasion souterraine (Catherine Maubon éd., Fata Morgana, 1992), C’est-à-dire ; entretien avec Sally Price et Jean Jamin, suivi de Titres et travaux (Jean-Michel Place, 1992), Journal de Chine (Jean Jamin éd., Gallimard, 1994), L’Homme sans honneur (...)


Lire la suite

 

 

2004
Ouvrages cités
par Louis Yvert

Références des ouvrages cités
La date de la première édition est mentionnée entre parenthèses, le nom de la collection entre guillemets et entre parenthèses. Sauf indication contraire, le lieu d’édition est Paris.
Écrits de Michel Leiris
À cor et à cri (1988), Gallimard, 2000 (« L’Imaginaire »). À propos de Georges Bataille (1988), Éditions Fourbis, 1991. Afrique (L’) fantôme (1934), Jean Jamin éd., Miroir de l’Afrique, Gallimard, 1995 (« Quarto »). Âge(L’) (...)


Lire la suite